Etude l’IFOP sur les résidences secondaires

Une étude IFOP réalisée pour la Fnaim souligne que la plupart des propriétaires de résidence secondaire n'accueillent pas de locataires, ponctuellement ou sur de plus longues durées. De l'autre côté, ceux qui les mettent en location le font principalement pour couvrir leurs charges.   Ainsi, 60 %  des propriétaires d'une ou plusieurs résidences secondaires ne les mettent jamais en location, principalement parce qu'ils souhaitent en être les utilisateurs exclusifs et ont peur des détériorations.

 

Les durées de mise en location varient. Ils sont quasiment autant à déclarer la louer régulièrement, soit 10 semaines ou plus par an (22 % des réponses), qu'occasionnellement, moins de 10 semaines par an (18 %). En moyenne, le propriétaire d'une résidence secondaire la loue 21 semaines par an. Concernant les périodes de location, un quart la louent uniquement lors des vacances scolaires et les deux-tiers le font tout au long de l'année.

 

L’étude souligne qu’internet est l'outil de prédilection de la mise en location des résidences secondaires. Selon l’étude de la Fnaim, LeBonCoin (35 %) serait la plateforme privilégiée par les propriétaires, devant Abritel (12 %) et Airbnb (12 %).  

 

Par ailleurs, presque la moitié des propriétaires expliquent ne pas louer davantage leur résidence secondaire car ils souhaitent utiliser cette option uniquement pour couvrir leurs charges (47 %). 17 % utilisent aussi ces rentrées d'argent pour rembourser leur emprunt immobilier ou les dédient aux vacances. 

 

Enfin, concernant les revenus, entre 2500 et 5000 euros annuels, c'est ce que touchent 34 % des propriétaires français louant chaque année leur maison de vacances. 28 % en tirent moins de 2 500 euros, tandis que 21 % touchent entre 5 000 et 10 000 euros.

 

Télécharger le rapport