Les représentants du SPLM ont été invités par le Maire de Colmar

Le 4 janvier, Marie Pistinier, Présidente du SPLM, et Simon Ehrenreich, Dirigeant de Cotoon, ont été reçus par Eric Straumann, Maire de Colmar, afin d’évoquer les enjeux de la location meublée de tourisme et sa contribution au rayonnement et l’attractivité de la ville et son territoire.

Ce rendez vous nous a permis d’entendre l’importance aux yeux de la Mairie de maintenir et de développer l’habitat en résidence principale dans le coeur de la ville, et de leur assurer que les professionnels que nous sommes n’ont aucun intérêt pour les villes musées.

Ils nous ont fait part de leur volonté d’annoncer une délibération sur le modèle de ce qui a été fait à Strasbourg, avec pour objectif potentiel d’interdire les changements d'usage dans une zone centre ville qui serait élargie.

Nous avons clairement établis notre préoccupation face à la situation incertaine dans laquelle nos entreprises se trouvent à force de changements de réglementation. Nous avons rappelé que nos membres sont des acteurs locaux, implantés depuis de nombreuses années au coeur de nos territoires dans lesquels ils paient leurs taxes et créent des emplois.

Malgré les obstacles restants, nous nous félicitons de la qualité du dialogue que nous avons su créer, qui vient renforcer notre position en amont du rendez vous avec la Mairie de Strasbourg le 24 février.

Table ronde sur l’état du secteur en 2021 et sur la « STR initiative » et ce que les associations attendent de l’Europe

26 novembre 2021 : Marie Pistinier présidente du SPLM participait à la table ronde sur l’état du secteur en 2021 et sur la « STR initiative » et ce que les associations attendent de l’Europe.

En présence de  Marie Pistinier Viktorija Molnar Marco Celani Eduardo Botelho Miranda 👍 Chema González Leena Whittaker de la commission Européenne venue présenter le projet et échanger avec les associations.


#Vacationrentals #selfcatering #Europe #fairregulation #regulationequitable #locationsaisonniere

Le SPLM est fier d’avoir co-organisé avec EHHA, FEVITUR et AIGAB la Semaine Européenne de la Location Saisonnière, 1e édition.

Le 23 Novembre 2021 :
La première journée France de la Semaine de la Location Saisonnière (https://shortstayweek.host-b2b.com) a débuté par une table ronde :

Plan de Reconquête, quel rôle pour les meublés de Tourisme ?

Pour en parler :
Marie Pistinier
 : Présidente du SPLM Syndicat des Professionnels de la Location Meublée
Dominique Debuire : Président de l’UNPLV Union Nationale pour la Promotion de la Location de Vacances
Philippe Sueur : Président de l'Association national des élus des territoires touristiques (ANETT)
Hugo Alvarez : Responsable Prospective et Stratégie chez ATOUT France

22-23 novembre 2021

Le SPLM est fier d’avoir co-organisé avec EHHA, FEVITUR et AIGAB la Semaine Européenne de la Location Saisonnière, 1e édition.

L’ouverture des journées France de la Semaine de la Location Saisonnière 2021, a été faite par un message de Jean Baptiste Lemoyne, Secrétaire d'Etat Chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie saluant l'initiative de la Semaine de la Location Saisonnière.

SPLM - Syndicat des Professionnels de la Location Meublée 

#locationsaisonniere #tourismefrance #locationvacances #professionnelslocationmeublee #SPLM #SLS #tourismedurable #reconquetetourisme #meubledetourisme

Conférence VITUR à Malaga

28 octobre 2021 :  

Conférence VITUR à Malaga https://vitursummit.com/

Le SPLM participait au Sommet Vitur à Malaga les 27 et 28 octobre 2021.
Au cours de cette conférence le SPLM a participé à l’Assemblée Générale d’EHHA (European Holiday Home Association) et Marie Pistinier, présidente, est également intervenue lors d’une table ronde autour du sujet  de la réglementation Européenne et de sa rapidité de répondre aux demandes du marché en présence de membres d’EHHA.

Le SPLM remercie chaleureusement l’équipe d’organisation de VITUR pour son invitation et salue le travail remarquable fait autour de la location de vacances en Andalousie et notamment à Malaga.

Le maire de Malaga nous a fait l’honneur de sa présence lors du toast d’accueil qui a eu lieu au Thyssen Museum. Son soutien à l’industrie de la location de vacances et la mise en avant des échanges permanents afin que la réglementation se fassent avec les professionnels est exceptionnelle.

Ci-dessous, les Président-e-s et responsables des associations européennes et espagnoles après L’assemblée générale de l’Association EHHA. Elle s’est tenue à la Diputacion de Malaga (Conseil de la Province de Malaga) qui nous a chaleureusement accueilli.

Le Maire de Malaga lors de son discours d’ouverture de la conférence VITUR.
 
Les présidents des associations Européennes lors de la cérémonie d’ouverture au musée Thycen.
 

Le SPLM ouvre les journées France de la Semaine Européenne de la Location Saisonnière

Le 23 novembre 2021, Marie Pistinier -  Présidente du SPLM - a eu le plaisir d’ouvrir les 2 journées dédiées au Marché Français - en Français - de la Semaine de la Location Saisonnière.

L’ouverture a été suivie d’un message de Jean Baptiste Lemoyne, Secrétaire d'Etat Chargé du Tourisme, des Français de l'Etranger et de la Francophonie saluant l'initiative de la Semaine de la Location Saisonnière:

Jean Baptiste Lemoyne Locations Saisonnieres

La première édition de la Semaine Européenne de la Location Saisonnière - coorganisée par le SPLM - est l’évènement digital le plus important jamais organisé autour de la Location de Vacances.

5 jours, plus de 200 sessions en 4 langues présentées par plus de 180 experts de l’industrie de la Location Saisonnière.

Le SPLM est fier d’avoir réuni pour les 2 journées France les experts Français et Francophones autour de sujets passionnants dans des domaines tels que la distribution, le  marketing, le tourisme durable et responsable, la règlementation et les normes,  les réservations en directs, les données, etc...

Les Professionnels de la Location Meublée ont pu apprécier la qualité des sessions et échanger entre confrères autour de la location de vacances.

L’évènement est accessible  à tous les professionnels, aux particuliers qui trouveront des sujets qui leur sont destinés et bien sûr à toutes les sociétés impliquées dans l’écosystème de la location Saisonnière.  

Les conférences seront disponibles à la rediffusion. Merci de contacter le SPLM pour plus d’informations : ssw@splm-france.fr

#locationsaisonniere #tourismefrance #locationvacances #professionnelslocationmeublee #SPLM #SLS #tourismedurable #reconquetetourisme #meubledetourisme

Tourisme dans la presse : Le SPLM bataille contre la prolifération des articles à charge

Le SPLM déplore la publication, le 11 novembre dernier, dans le journal Le Monde, d'un article à charge sur la situation de conflit entre les professionnels du tourisme et la municipalité de Saint Malo.

Loin de la rigueur journalistique attendue d'un quotidien aussi prestigieux que Le Monde, l'article ne laisse aucun doute sur sa volonté : dénoncer la supposée menace que ferait peser la location de courte durée sur la survie même de la ville de Saint Malo.

Par des approximations et amalgames préjudiciables, l'auteur associe sans distinction les parties prenantes locales du tourisme de la location de courte durée, aux acteurs internationaux sans lien avec les territoires.

Or, c'est nier la réalité économique et sociale de la majorité des professionnels engagés dans le tourisme, TPE et PME qui agissent et s'implantent dans des territoires dont ils défendent l'authenticité pour la faire partager.

De plus, il nous semble profondément déplorable qu'un média bénéficiant d'une audience aussi large choisisse de présenter une vision biaisée d'une situation qui est toujours en cours d'étude par la justice. En effet, l'arrêté de la municipalité de Saint Malo est toujours contesté et un jugement sur le fond doit être rendu, afin de déterminer le bien fondé de cette réglementation au regard de la situation.

La réalite est celle d'une situation moins caricaturale et manichéenne que ne laisse penser la lecture de certains passages, qui tendent à faire oublier que le tourisme et l'inflation immobilière ne sont pas arrivés à Saint Malo avec l'apparition de la location de courte durée via des plateformes digitales.

L'estimation des causes de la montée des prix immobiliers dans la ville, fournie par des notaires plutôt que par un cabinet d'économistes spécialistes ou de statisticiens, se conclue sur le fait que celle ci serait bâtie "en partie sur la promesse d’une rentabilité doublée lorsqu’on loue en courte durée". Pourtant, aucune voix représentative de la profession n'a fait cette promesse, pire, il n'est en rien détaillé dans quelle mesure l'activité de location touristique concourt à cette augmentation, qui pourrait être aussi bien due à la facilité d'obtention des crédits immobiliers qu'à la fuite des citadins vers des territoires plus éloignés depuis la crise du Covid.

Loin de célébrer l'organisation de la société civile face à une municipalité intransigeante et refusant tout dialogue, cette publication est une occasion manquée de défendre un secteur dynamique et essentiel au développement de nos territoires.

Antoine Serrurier, dirigeant de Cocoonr (membre du SPLM) qui est cité dans l'article réagit : "Nous ne comprenons pas l'acharnement de la mairie à vouloir dévaloriser notre métier. Il nous semble également incroyable de pointer du doigt les propriétaires qui investissent dans la ville et notamment son centre historique."

Notre propos n'est pas ici de détailler point par point les éléments incorrects de cet article, nous aurons l'occasion de le faire lors de la publication d'un droit de réponse que nous allons obtenir dans le journal Le Monde.

Le SPLM dénonce ici fermement les biais de présentation des professions de la location touristique dans les médias, souvent trop prompts à juger d'une situation qui mériterait attention et soutient de la part des consommateurs comme des pouvoirs publics.

Tourisme local : Le SPLM réagit aux propos d’Anne Hidalgo

Le SPLM s'élève contre la proposition d'Anne Hidalgo d'accueillir moins de touristes étrangers.

Dans une intervention mi-septembre, la Maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé vouloir engager un virage important afin de relancer un tourisme local, en le tournant en priorité vers les Parisiens et les provinciaux.

Faisant suite à la présentation des travaux des assises du tourisme durable de la ville cet été,

ce nouveau message suscite incompréhension et inquiétude chez l'ensemble des professionnels du tourisme, d'autant plus à l'aube des JO 2024 qui doivent voir arriver des spectateurs et athlètes du monde entier.

Alors que la relance du secteur par le développement d'un tourisme durable qui prend en compte l'impact carbone des activités est une opportunité unique d'impliquer tous les acteurs dans un chantier ambitieux au service du rayonnement de nos territoires, l'idée incohérente de ne plus vouloir accueillir de touristes étrangers jette une ombre menaçante sur des milliers d'entreprises déjà en difficulté.

Le secteur touristique commence progressivement à sortir de la catastrophe de la pandémie et ses ondes de choc, mais les indicateurs restent toujours loin des niveaux d'avant crise. Après une année 2019 record, la France a connu une véritable hémorragie de sa fréquentation touristique étrangère avec un manque à gagner de 16 milliards d'euros pour les acteurs de la filière, selon le comité régional du tourisme Paris-Ile-de-France.

Dans ce contexte, le SPLM s'élève pour défendre les professionnels de la filière et assurer que la France continue d'être une destination prisée des touristes, français comme étrangers.

Parce que le tourisme est un secteur clef pour l'économie française dans son ensemble, avec des milliers d'entreprises et d'emplois qui participent à la vie et au rayonnement du pays, cette stigmatisation passe difficilement chez nombre de professionnels, qu'ils soient acteurs de la location saisonnière, hôteliers ou restaurateurs.

Le SPLM attend des clarifications de la Maire de Paris et la réaffirmation de son soutien infaillible à la filière touristique.

L'avènement d'un tourisme plus responsable et durable est une nécessité qui ne pourra se matérialiser qu'en travaillant intelligemment avec l'ensemble des acteurs impliqués pour faire émerger des solutions concrètes et utiles.

Tourisme_local__Le_SPLM_ragit_aux_propos_dAnne_Hidalgo_

La Semaine Européenne de La Location Saisonnière/ShortStayWeek

Le SPLM annonce son investissement dans l’organisation de La Semaine Européenne de La Location Saisonnière qui aura lieu du 22 au 26 novembre 2021.

Premier événement digital de cette envergure sur le thème de la Location Saisonnière, Le SPLM et les organisateurs souhaitent déjà que l’édition 2022 inclus du présentiel. 

Pour 2021 cela sera 170 conférences pédagogiques et formatrices, 30/40 ateliers tourner autour de la location de vacances (du marketing à la diffusion (direct ou multicanaux), ventes, rentabilité, gestion des marges, changements de modèles ou de tendances etc.).  Plus de 3000 participants sont attendus de toute l’Europe.

Cette semaine de la Location Saisonnière aura la particularité d’avoir 2 jours dédiés aux conférences et ateliers en français (en plus des conférences en anglais, italien et espagnol).

Les 23/24 novembre, la Location Saisonnière en France est à l’honneur plus de 40 conférences et ateliers. 

Des contenus pédagogiques, informatifs et pour certains applicable dès maintenant, les professionnels de l’industrie souhaitent du contenu et non des discours commerciaux.  

Le SPLM adhère à cette philosophie et aura bien évidemment un espace rencontre et des réunions seront proposées pendant cette semaine nous vous en dirons plus prochainement.

Pour vous donner un aperçu des thématiques le SPLM a organisé un premier webinaire avec quelques-uns des experts francophones. 

Chacun a abordé les sujets qu’il abordera en novembre et nous parlent des tendances, découvrez le replay ci-après : 

https://shortstayweek.host-b2b.com/fr/webinar-market-focus-france/

Voici les participants :

A très bientôt !